Aller le contenu

©Marie-Pierre Dieterlé

J’ai construit mon parcours au fur et à mesure : un DUT génie électrique et informatique industrielle, puis une école d’ingénieur en électrotechnique en Allemagne, pour terminer par une spécialisation en commerce international en Italie.

Le fait d’avoir fait des études scientifiques m’aide régulièrement à pouvoir appréhender et comprendre la technologie des nouveaux systèmes sur lesquels je travaille.

Pour moi, être une femme dans le milieu technique a toujours été un atout.

Partez à l’étranger, faites aussi cette expérience, vous n’en retirerez que du positif. Ce sera un atout pour votre carrière.

Extrait du texte de l’interview