Aller le contenu

Effectifs au CNRS

Mathématiques et interactions des mathématiques (section 41)

  Hommes Femmes Total % Femmes
Chargés de recherche et directeurs de recherche 300 71 371 19,1%

Source : CNRS, bilan social 2019

Graphique à télécharger

Top 12 des sections les moins féminisées au CNRS

1 –Théories physiques11,7%
2 –Matière condensée : structures et propr. électroniques17,3%
3 –Atomes, optique, plasmas18,2%
4 –STIC : fondements de l’informatique18,4%
5 –Mécanique des solides. Matériaux et structures18,9%
6 –Mathématiques et interactions des mathématiques19,1%
7 –STIC : signaux, images, langues, automatique, robotique20,8%
8 –Micro et nanotechnologies20,8%
9 –Interactions, particules, noyaux22,7%
10 –Système solaire et univers lointain23,5%
11 –Milieux fluides et réactifs24,5%
12 –Architecture moléculaire26,7%

(part des femmes parmi les CR + DR, 2019, source : bilans sociaux CNRS)

Effectifs en section 41 (ex section 1) : Mathématiques et interactions des mathématiques (source : bilans sociaux CNRS) 

HommesFemmesTotal% femmes
19891984724519%
19902124625818%
19912044524918%
19922274727417%
19932374928617%
19942535230517%
19952665432017%
19962735632917%
19972845433816%
19982775733417%
19992905934917%
20002815733817%
20012815733817%
20022865434016%
20032845433816%
20042875534216%
20052905534516%
20062855834317%
20072985735516%
20082975635316%
20093025335515%
20103095536415%
20113146037416%
20123115937016%
20133126437617%
20143056436917%
20153076537217%
20162996636518%
20172986836619%
20183007337320%
20193007137119%

Graphique à télécharger